Le projet européen EUDAT

Le projet EUDAT est une initiative européenne à la demande des communautés scientifiques. Il est cofinancé par le 7e Plan de la Communauté Européenne.

L’objectif de ce projet est de répondre aux besoins futurs des chercheurs en matière d’accès et de préservation de données scientifiques.

Pour atteindre cet objectif, tous les partenaires vont recenser les besoins et exigences des communautés de recherche afin de développer, déployer et sécuriser une infrastructure commune et persistante de données, la « Collaborative Data Infrastructure » (CDI).

Face au nombre croissant d’infrastructures et à leur distribution, EUDAT apportera des services communs pour la gestion et la valorisation des données de la recherche à l’ensemble des communautés.

FIGURE1-eudatEUDAT comprend actuellement 25 partenaires. Il travaille particulièrement avec 5 communautés scientifiques (CLARIN, EPOS, ENES, Life Watch, VPH) et 12 grands centres de données, dont le CINES.

 

Ci-contre, les cinq premières communautés et les douze centres de ressources impliqués dans EUDAT 

 

Le projet EUDAT (d’une durée de trois ans) a démarré en 2011 et prévoit de fournir les services communs suivants :

  • La réplication sécurisée des données (via iRODS avec des identifiants pérennes basés sur le système Handle/EPIC) ;
  • Le transfert des données vers des centres de traitement ;
  • Un service d’archivage de petits fichiers ;
  • Un catalogue de métadonnées ;
  • Une infrastructure d’authentification et d’autorisation (AAI).

Tous ces services seront accessibles via le portail EUDAT.

La philosophie d’EUDAT est de faire travailler les différents acteurs ensemble et de faire participer les utilisateurs finaux à l’élaboration des services.

Le CINES participe au projet européen comme centre de ressources.

Depuis 2004, les compétences et l’expertise du CINES sont reconnues dans l’archivage pérenne au niveau national. Il est considéré comme l’un des spécialistes nationaux dans les projets d’archivage à long terme pour les documents numériques de tous types.
C’est à ce titre qu’il est devenu l’unique noeud français de l’infrastructure de données européenne mise en place dans le cadre du projet EUDAT.
Son expérience dans l’archivage de données pérennes est un atout incontestable dans la mise en place de systèmes de stockage et d’échange de grandes masses de données pour les systèmes d’informations répartis dans le cadre du projet européen.

Le CINES contribue aux groupes de travail (WP2, WP3 et WP5 à WP7), avec un accent particulier sur les techniques de conservation à long terme ainsi que les règles nécessaires pour assurer la qualité des données et la conformité aux normes de conservation.

Il propose une plateforme de stockage avec un espace de 60 To d’espace disques et 500 To de supports magnétiques.

L’architecture est représentée dans la figure 2 ci dessous :

 

FIGURE2-eudat

 

 

Dernière modification le : 20 septembre 2016