Paraview

Pour pouvoir utiliser paraview, il faut d’abord charger les modules suivants :

  • binutils/2.2
  • gcc/4.5.2
  • openmpi/1.4.3
  • paraview/3.10.1

pv1Une fois connecté avec VirtualGL ou TurboVNC, dans une fenêtre, on lance le client paraview avec vgl correspondant à l’interface graphique par la commande suivante :

user@cristal1-xterm1>$ vglrunparaview

Cliquez sur l’image pour visualiser un aperçu de l’interface.

 

7 modes d’utilisation sont à disposition. Les modes sont définis par rapport au nombre de cœurs et de GPUs demandés :

  • Les modes de 1 à 4 lancent des serveurs de Paraview (pvserver) sur une seule machine (cristal1 ou cristal2).
  • Le mode 5 utilise l’ensemble des ressources.
  • Enfin les modes 6 et 7 lancent des pvserver sur 2 machines en mode dépeuplé au niveau de la mémoire CPU.

Le tableau suivant résume ces différents modes :

Modes Machine(s) NB GPUs NB cores
1
cristal1 ou cristal2
1
4
2
cristal1 ou cristal2
2
8
3
cristal1 ou cristal2
4
16
4
cristal1 ou cristal2
4
32
5
cristal
8
64
6
cristal
4
16
7
cristal
8
32

 

pv2Pour choisir le mode désiré, il faut se connecter depuis le client Paraview (l’interface graphique de Paraview) sur les serveurs de Paraview avec l’icone connect

 

pv3

A partir de ce menu, il est possible de choisir un serveur avec Load Servers.

Cliquez sur l’image pour visualiser un aperçu de l’écran.

 

 

 

pv1Tous les modes énoncés ci-dessus correspondent à des configurations sous forme de fichiers « .pvsc » se trouvant sous /opt/software/BULL/paraview/util (mode1-cristal1.pvsc, mode1-cristal2, mode2-cristal1.pvsc, …, mode7.pvsc).

Cliquez sur l’image pour visualiser un aperçu de l’écran.

 

 

 

 

 

Dernière modification le : 15 janvier 2014