Lancement d’EOSC-Pillar

Officiellement lancé le 5 juillet 2019 à Rome, EOSC-Pillar coordonnera durant les 3 prochaines années, les efforts nationaux en matière de science ouverte en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne et en Italie et assurera leur contribution et leur préparation à la mise en œuvre d’EOSC.

EOSC devrait offrir à 1,7 million de chercheurs européens et à 70 millions de professionnels des sciences, des technologies, des sciences humaines et sociales, un environnement virtuel avec des services ouverts et transparents pour le stockage, la gestion, l’analyse et la réutilisation des données de recherche au-delà des frontières et des disciplines scientifiques, en fédérant les infrastructures de données scientifiques existantes, actuellement dispersées entre les disciplines et les États membres de l’UE.

EOSC-Pillar fait partie des projets régionaux EOSC, financés dans le cadre de l’appel INFRAEOSC 5b, et fonctionnera en synchronisation avec d’autres projets régionaux tels que EOSC Nordic, NI4OS-Europe, EOSC Synergy et ExPaNDS. Ces projets visent à coordonner les efforts des initiatives nationales et thématiques pour apporter une contribution cohérente à EOSC.

La diversité des politiques et la maturité technologique et infrastructurelle des États membres de l’Union européenne continuent de faire obstacle à la nature transnationale de l’EOSC et de la recherche en général. Mais ce qui unit les pays européens, c’est la valeur que l’EOSC apportera à leurs propres capacités de recherche. C’est pourquoi le pilier EOSC a été créé.

Approche ascendante

Bien que le projet ne concerne que cinq pays d’Europe, l’objectif est de démontrer qu’une approche localisée de la mise en œuvre d’EOSC par une méthode scientifique est efficace, évolutive et durable, et qu’elle peut être déployée efficacement dans d’autres pays.

Les initiatives nationales sont la clé de la stratégie d’EOSC-Pillar en ce qui concerne leur capacité à attirer et coordonner de nombreux éléments de l’écosystème complexe d’EOSC et à assurer leur durabilité, en renforçant leur résilience.

En les fédérant par le biais de politiques communes, de services FAIR, de normes partagées, et de choix techniques, EOSC-Pillar sera un catalyseur pour les services scientifiques et transnationaux de données et de science ouvertes proposées via le portail EOSC.

Consortium

Le projet est coordonné par le GARR, le réseau national italien de recherche et d’enseignement (NREN), et implique les organisations suivantes: université de Vienne en Autriche; université de Gand en Belgique; CINES, CNRS, IFREMER, INRA, INRIA et INSERM de France; DKRZ, Fraunhofer. , GFZ et KIT d’Allemagne, et CINECA, CMCC, CNR, INFN et Trust-IT d’Italie.

Ces organisations sont déjà des acteurs clés dans leurs propres pays et ont déjà contribué au développement d’initiatives de données Open Science et FAIR dans leurs domaines respectifs.

Principaux résultats

Les premiers mois du projet seront concentrés sur une étude multidimensionnelle qui fournira une vue d’ensemble des initiatives et des services nationaux, des niveaux de maturité, de la compatibilité avec les spécifications d’EOSC et des niveaux d’interopérabilité, d’accessibilité et de mise en œuvre de FAIR (faciles à trouver, accessibles, interopérables et réutilisables) pour les données de recherche qui constitueront un fondement essentiel du succès de l’EOSC.

Les résultats de cette étude constitueront la base des activités de coordination du projet: harmonisation des politiques, concertation avec les projets parallèles du projet EOSC, gouvernance et initiatives connexes. Cela impliquera également les parties prenantes d’EOSC dans une communauté au niveau national . Une formation aux outils de gestion de données FAIR et aux pratiques de gestion des données orientées FAIR sera également dispensée à la communauté

EOSC-Pillar se chargera ensuite de l’intégration, de la prestation et de la validation de services horizontaux provenant de sources nationales tels que le stockage, l’informatique, le partage de données et des outils de fourniture et d’utilisation des données.

Enfin, EOSC-Pillar produira également des cas d’utilisation et des projets pilotes pilotés par la communauté fournissant une démonstration concrète de l’ensemble de ses travaux.

Dernière modification le : 15 juillet 2019
CINES