JRES 2015: retour d’expérience sur l’archivage. CINES-TGIR Huma-Num / UMS 3598

La préservation à long terme des données de la recherche en Sciences Humaines et Sociales : un retour d’expérience

Nicolas Larrousse – Marion Massol

Marion-NicolasPeu de structures ont aujourd’hui l’expérience et le recul sur ce type nouveau de préoccupation qu’est l’archivage de données numériques sur le long terme. Cette activité très particulière doit en effet se projeter sur des temporalités bien différentes du cycle de vie actuel, très court, des évolutions dans le domaine du numérique en général. La pérennisation de données sur le long terme ne saurait donc se limiter à choisir une « bonne » technologie de stockage, il s’agit plutôt de mettre en œuvre un ensemble de technologies associées à des procédures adaptées mais aussi d’acquérir et de développer des compétences nouvelles, comme par exemple une expertise sur les formats et leur évolution. Nous exposerons la problématique et les solutions qui sont apportées aujourd’hui à ce véritable besoin en nous basant sur notre expérience de la préservation de données en Sciences Humaines et Sociales. Le sujet sera abordé selon différents angles : l’infrastructure technique à mettre en place, l’organisation à prévoir basée sur les recommandations du modèle OAIS (Open Archival Information System), et également la prise en compte des aspects réglementaires issus du monde des archives. Nous terminerons par une mise en perspective sur la réflexion autour des besoins en préservation de données numériques aujourd’hui.

 

 

paper143_article_rev2334_20151127_214316-jres

article en ligne

vidéo

vidéo en ligne

 

 

 

 

Lien vers le programme des JRES 2015 à Montpellier

Dernière modification le : 24 décembre 2015
CINES