L’archivage des images satellitaires du projet GEOSUD est entré en production

 

 

Exemple d’image archivée dans PAC. Contient des informations © Airbus DS 2014, tous droits réservés

Exemple d’image archivée dans PAC.
Contient des informations © Airbus DS 2014, tous droits réservés

L’archivage pérenne des images satellites de l’Equipex Geosud dans la Plateforme d’Archivage du CINES est entré en production. Pour rappel, le projet Equipex-GEOSUD a pour objectif la mise en œuvre d’une plateforme de diffusion pour faciliter l’accès aux données d’observation de la terre à haute et très haute résolution. Le consortium regroupe douze partenaires (Irstea, AgroParistech, Cirad, IRD, IGN, CINES, Université des Antilles et de la Guyane, Université de la Réunion, Université de Montpellier, CNRS, CETE, Afigeo, Geomatys).

L’archivage pérenne des données produites a été envisagé dès la création du projet compte tenu des coûts d’acquisition et de traitements nécessaires à l’obtention d’images de qualité, exploitables à des fins scientifiques ou opérationnelles. Par ailleurs, ces données sont amenées à être réutilisées sur plusieurs décennies car les études environnementales nécessitent souvent de remobiliser des images anciennes afin d’évaluer les changements.
Après de nombreux travaux d’adaptation de la plateforme d’archivage du CINES en particulier en ce qui concerne la validation des images au format GeoTIFF et celle des fichiers de métadonnées métiers associées aux images, l’archivage en tant que tel est entré en production le 23 novembre dernier.
Les premières images archivées sont l’historique des couvertures nationales SPOT6/7 de 2013 à 2016 en mode « image brute ». Les travaux de mise en géométrie réalisés par l’IGN permettra ensuite d’archiver la version ortho-rectifiée, conforme RGE (Référentiel à Grande Echelle), de ces mêmes images.
Les couvertures nationales seront archivées tous les ans, dans leurs deux versions, au fur et à mesure de leur intégration dans l’IDS GEOSUD, ce qui représentera d’ici 5 ans plus de 110 To de données images archivées au CINES pour ce projet. La conservation pérenne de ces images satellites dans leur version brute et ortho-rectifiée est une première au niveau national. Elle permet de garantir à la communauté leur réutilisation dans les décennies à venir.

Ce travail a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du Programme Investissements d’Avenir pour le projet EQUIPEX GEOSUD portant la référence ANR-10-EQPX-20

Dernière modification le : 28 novembre 2017