Le projet Herbadrop à l’honneur

 

Des publications de résultats de travaux effectués dans le cadre des traitements de reconnaissance
de caractères (OCR) du projet Herbadrop sur plus de 5 millions de planches d’herbiers ont été acceptées
à deux événements majeurs.

  • La conférence internationale IEEE on Big Data (Boston 11-14 déc. 2017), Workshop on Computational Archival Science (CAS)

 

 

Lors du sommet Digital Infrastructure for Research, le projet Herbadrop fera partie des trois cas d’utilisation de même que ENES pour la climatologie et EOSC pilot DPHEP pour la physique des hautes énergies qui contribuent à offrir des solutions innovantes pour la construction de connaissances scientifiques grâce aux grandes infrastructures de recherche (EUDAT, EGI, GEANT, PRACE ou encore OpenAire). Une session intitulée « New perspectives for knowledge-building through massively distributed scientific corpora » est dédiée à présenter des cas d’utilisation concrets et doit permettre de susciter le débat sur les orientations envisageables pour améliorer les services sur les futures infrastructures de recherche en Europe.

L’article qui a été accepté à la conférence internationale IEEE on Big Data présente une exploration statistique sur divers contenus obtenus à partir des analyses OCR, notamment la répartition des planches d’herbiers par date de collecte, ou encore une analyse qualitative sur des termes spécifiques. L’objectif de cette publication est de fournir quelques illustrations sur les possibilités de fouille que la communauté des botanistes sera en mesure d’effectuer par la suite.

Dernière modification le : 17 novembre 2017