La migration physique

La migration physique est un transfert de données d’un support de stockage vers un autre. Elle est réalisée dès que l’un d’entre eux est déclaré obsolète. On peut déterminer deux types d’obsolescence matérielle :

  • L’obsolescence physique c’est-à-dire la dégradation du support. Le rapport de l’académie des sciences publié en mars 2010(1) présente les nombreuses inquiétudes des professionnels de la conservation numérique à long terme du fait notamment de l’existence de détériorations sur les supports couramment utilisés. Le rapport invite les décideurs à débloquer les études sur le sujet en lançant des appels à projets ambitieux visant à remplacer la technologie d’enregistrement optique actuelle (CD-R ET DVD-R), basée pour le moment sur des processus physicochimiques complexes et mal contrôlés, par des technologies robustes et prévisibles.
  • L’obsolescence technologique : lorsque le matériel de lecture et ses pièces de rechange tendent à disparaitre et/ou lorsque le fabricant cesse de proposer un support technique à ses utilisateurs.

La surveillance des matériels d’archivage est effectuée au CINES par des experts au cours de leurs activités de veille technologique. Ce travail est complété par des contrôles d’intégrité supportés par les technologies utilisées (bit de parité sur les technologies RAID 5, etc.) et des contrôles d’intégrité métier (calcul régulier de l’empreinte de chaque fichier archivé et comparaison avec la valeur calculée lors de l’archivage du fichier).

Dernière modification le : 16 janvier 2017