PAC

Après trois années de conception et de développement, une première version du système PAC – Plateforme d’Archivage au CINES (PAC v1.0) – a été mise en service au printemps 2007 avec comme axe initial une intégration avec l’application STAR (développée sous la responsabilité de l’ABES, l’Agence des Bibliothèques de l’Enseignement Supérieur) pour le dépôt, la diffusion, le référencement et l’archivage des thèses électroniques.
Toutefois, l’infrastructure matérielle ne permettant pas de gérer le volume de données prévu pour de nouveaux projets d’archives, un appel d’offres a été lancé pour l’acquisition d’une plateforme capable de gérer de larges volumes (plus de 40 Téraoctets).

 

Une deuxième version du système PAC (PAC v2.0) est donc exploitée dès le printemps 2008. Basée sur le logiciel Arcsys et couplée à un module développé en interne en java qui utilise une base de données MySql, elle privilégiait toujours la même approche généraliste, évitant ainsi le traitement des projets d’archives au cas par cas, et permet de mutualiser la plateforme pour tous les projets d’archives.

Fin 2015, une évolution de la plateforme vers sa troisième version est entamée, et ce en raison de plusieurs facteurs. D’abord, les matériels utilisés (serveurs et baies de stockage) arrivaient en fin de vie ; ensuite, la nécessité d’améliorer plusieurs éléments du système, tels la capacité de stockage, l’archivage sur le site distant du CC-IN2P3 et l’archivage sur bandes en local ; enfin la volonté de diversifier les niveaux de service proposés aux utilisateurs. PAC v3.0 voit donc le jour en 2016, toujours basée sur le logiciel Arcsys, mais avec de nouveaux matériels, une architecture virtualisée et surtout une plus grande capacité de stockage.

 

Cette solution est proposée à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche dès lors que le corpus de documents à archiver est reconnu d’intérêt national.

 

 

 

La mission d’archivage pérenne au CINES en quelques dates :

 

dates_pac

Dernière modification le : 12 janvier 2017